PILLS - Contexte

Depuis quelques années, de plus en plus important de publications relatives à la présence de résidus pharmaceutiques dans l´environnement aquatique sont publiés. En effet, les populations ont à disposition et consomment de nombreux médicaments, à domicile, à l´hôpital ou d´autres centres de soins. Après leur utilisation et leur métabolisation partielle ou non, ceux-ci sont rejetés dans les égouts connectés à une station d´épuration centralisée. Le traitement de ces eaux usées, a été conçu à l`origine pour le traitement d´eaux urbaines, et focalisé sur certains paramètres globaux de pollution et donc ces stations d´épuration ne sont pas adaptées au traitement de la large gamme de substances pharmaceutiques. Les concentrations identifiées n´ont certes pas d´effets néfastes pour les êtres humains, mais les risques potentiels sur les écosystèmes aquatiques donnent lieu à une préoccupation croissante.

Différentes mesures sont nécessaires pour une réduction durable de ces substances dans le milieu aquatique. Préalablement la production de médicaments dont les substances actives sont biodégradables est préconisée. Un changement de comportement des populations vis-à-vis des médicaments »écologiques« peut aboutir à une réduction considérable des émissions dans l´environnement. Enfin, le développement de nouvelles techniques d´épurations améliora l´efficacité des stations de traitement des eaux usées au regard de l´élimination des substances pharmaceutiques.

Voir aussi le PILLS film: PILLS-Film

PILLS - Objectifs

Les objectifs du projet sont:

  • Déterminer les méthodes de traitement les mieux adaptées pour réduire les résidus pharmaceutiques et les bactéries résistantes aux antibiotiques dans les eaux usées
  • Accumuler plus de connaissance sur la question de savoir si un traitement local, par exemple au niveau des hôpitaux, est raisonnable et ce, dans quelles conditions
  • Favoriser la prise de conscience de ce problème pour toute l´Europe

Etant donné que la concentration de résidus pharmaceutiques aux sources ponctuelles (comme les hôpitaux ou les hospices) est considérée comme étant relativement élevée, ils testent de nouvelles technologies de traitement des eaux usées à ces endroits et escomptent y trouver des conditions optimales pour l´élimination des résidus de médicaments.

PILLS - Données clés

Le partenariat PILLS bénéficie du programme INTERREG IV B, instrument de la politique de cohésion de l´Union Européenne pour le financement d´initiatives soutenant des actions transnationales de lutte contre les problèmes communs aux régions Européennes.

Six partenaires de six états européens - Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, Suisse, Grande-Bretagne et France - travaillent ensemble dans le cadre du projet PILLS.

Le projet PILLS se déroule sur environ quatre ans, de septembre 2007 à décembre 2012. Il dispose d´un budget total d´environ 8 millions d´Euro, dont 50% sont cofinancés par ERDF.